Les numériciens en HDF
Le numérique au service des habitants et des territoires de la Région
Région Hauts-de-France

Point de vue – Pourquoi le Parlement européen se penche-t-il sur l’intelligence artificielle et la robotisation ?

Une révolution arrive à grands pas avec ses avantages et ses dangers pour la société et les êtres humains qui la composent : l’intelligence artificielle (IA). L’Estonie ne vient-elle pas d’annoncer que son Ministère de la Justice entend recourir à l’Intelligence artificielle pour les affaires judiciaires dont les dommages s’élèveront à moins de 7.000 euros ! Elle prévoit toutefois de maintenir l’intervention d’un être humain pour la supervision. L’IA est définie officiellement par la Commission d’enrichissement de la langue française comme le “Champ interdisciplinaire théorique et pratique qui a pour objet la compréhension de mécanismes de la cognition et de la réflexion, et leur imitation par un dispositif matériel et logiciel, à des fins d’assistance ou de substitution à des activités humaines”. Pour l’instant, l’intelligence artificielle ne bénéficie pas d’un régime juridique spécifique ce qui sous-entend que le régime de droit commun lui est appliqué alors même que ce dernier semble inadapté.


Source(s)

L'Usine digitale - 17/04/2019